Skip to content

27 juin 2012

Zoo de Beauval

On ne présente plus ce parc zoologique situé à St Aignan dans le Loir et Cher. Il est le plus grand de France, un des plus importants d’Europe et classé parmi les 15 plus beaux zoos du monde. Ce parc est immense, il faut compter une bonne journée de visite si l’on veut en faire le tour correctement. De préférence, éviter les grands week-ends et les périodes de pointe au risque de se voir refoulé à l’entrée, surtout depuis que le zoo héberge deux pandas géants.

Le site abrite environ 4600 animaux dont certaines espèces rares et uniques en France voire en Europe. Pour les mammifères africains, ce sont plus d’une trentaine d’espèces qui y sont visibles (voir la liste ci-dessous) dont les rares okapis. Ce zoo participe bien entendu à de nombreux programmes de reproduction et de réintroduction d’espèces menacées.

Le site est dans l’ensemble agréable, vallonné, avec des zones ombragées et des allées ponctuées de nombreux bancs forts utiles pour se reposer au cours de la visite.
Les derniers aménagements du coté de la « Terre des lions » ne sont à mon avis pas très esthétiques et pour certains ne correspondent pas vraiment au milieu naturel des animaux hébergés (bongos, petits koudou). Le point positif est que les nouveaux enclos offres plus de place aux pensionnaires.

Malgré tous les superlatifs dont est qualifié ce parc, j’émets pour ma part quelques remarques négatives sur cet établissement. Certains animaux sont à l’étroit, comme les timides otocyons ainsi que les cercopithèques qui sont hébergés dans « volières cage » qui ne sont agréables ni pour le visiteur ni pour l’animal, ce qui me semble inacceptable pour un parc de ce niveau.
Le coté mercantile est à mon goût un peu trop marqué. Il est certes important de garantir des rentrées d’argent pour nourrir les animaux et entretenir les lieux, mais cela pourrait être fait plus discrètement, sans sombrer dans le coté « parc d’attractions ». Dans les boutiques par exemple, les peluches sont légions, mais il n’y a aucun livre sur la faune ! Dans le questionnaire de satisfaction remis à l’entrée, aucune question sur les animaux, seuls les aspects communication, restauration et hébergement sont abordés. Les animaux ne sont-ils pas le centre d’intérêt principal et essentiel d’un parc zoologique ……. ?
Les informations pédagogiques diffusées sont souvent minimalistes, parfois fantaisistes voir inexactes. Suite à ma dernière visite, j’ai eu l’occasion de faire remonter auprès du service communication de Beauval plusieurs inexactitudes figurant sur le site ainsi que sur les panneaux d’information.

Pour tous renseignements nécessaires à la visite de ce parc, consulter le site officiel: www.zoobeauval.com

En marge des activités principales du zoo, il existe l’Association Beauval Conservation et Recherche (ABCR) créée en 2009 qui a pour vocation de mettre en oeuvre, développer et promouvoir des actions de conservation dans le milieu naturel. (voir sur le site du zoo dans l’onglet « protection »).

Liste des mammifères africains visibles dans le zooparc de Beauval (mise à jour suite à visite de juin 2017):

Lion d’Afrique et Lion blanc, Serval, Hyène tachetée, Otocyon, Mangouste naine du sud, Suricate.

Girafe, Okapi, Eléphant de savane, Rhinocéros blanc, Âne de Somalie, Zèbre de Grévy, Gnou bleu, Cobe de Lechwe (du Kafue), Bongo, Nyala, Petit Koudou, Sitatunga (Guib d’eau), Hippotrague noir, Springbok, Porc-épic à crête, Potamochère roux.

Chimpanzé, Gorille des plaines de l’ouest, Colobe guéréza, Maki kata, Vari roux, Maki vari noir et blanc, Singe Patas, Macaque (Magot), Cercopithèque de Brazza, Cercopithèque Diane, Moustac.

Macroscélide à oreilles courtes, rats taupe nus.

Lion blanc

Macaques de Barbarie ou Magots

Eléphant de savane

Gnous Bleus à barbe noire

Sitatungas

Cobes Lechwe du Kafue

Springbok

Anne de Somalie

Bongo

Potamochère roux ou Porc à Pinceaux

Mangouste naine

Suricate

Patas

Macroscélide à oreilles courtes

.

 

 

Comments are closed.