Skip to content

28 novembre 2015

Parc national d’Awash – Ethiopie

Awash-Ethiopie-08Le parc national d’Awash est situé à un peu plus de 200 km à l’est d’Addis Abeba, près de la ville d’Awash.
Etabli en 1966 il est le plus ancien parc national d’Ethiopie. Il couvre une superficie de 756 km2.
On y accède par une route très fréquentée reliant Addis Abeba à Djibouti et à Dire Dawa, celle-ci traverse le parc dans sa partie sud.
Presque parallèle à la route, on trouve l’ancienne voie ferrée franco éthiopienne reliant Addis à Djibouti.
Un nouvelle ligne ferroviaire empruntant un tracé similaire crée une large saignée à travers le paysage du parc.
Situé entre la pointe sud ouest de la dépression Afar et l’entrée de la vallée du Rift, le parc national d’Awash est témoin de l’activité volcanique de la région.
A l’ouest du parc, le volcan Fantale et son immense caldéra culmine à 2007 m. Plus au nord un escarpement volcanique laisse échapper à ses pieds quelques sources chaudes.
Awash-Ethiopie-04Au pied de l’escarpement, des sources chaudes donnent naissance à une oasis de verdure où poussent les palmiers doums. Cet environnement offre le gite et le couvert aux troupes de babouins hamadryas.
Awash-Ethiopie-05Le parc d’Awash est un des rares endroit où l’on peut aisément observer les hamadryas. Awash-Ethiopie-01C’est dans les grandes plaines de la partie sud que l’on peut rencontrer les gazelles de Soemmerring et les oryx beisa.
Awash-Ethiopie-06Endémiques de la corne de l’Afrique, les gazelles de Soemmerring sont des antilopes classées vulnérables par l’IUCN.
Awash-Ethiopie-02Le sud du parc est délimité par le cours de la rivière Awash. Grace à la proximité de l’eau, une végétation plus abondante permet l’épanouissement de nombreux primates, (colobes guereza, grivets et babouins olives). Awash-Ethiopie-07Ci-dessus, colobe guereza dans un figuier sicomore près de la rivière Awash.
Cette végétation localement abondante tranche avec les paysages semis arides du reste du parc où en dehors des acacias, seuls de petits arbres et arbustes sont présents. Awash-Ethiopie-03Endémique de  la corne de l’Afrique, le dikdik de Salt est présent dans la parc national d’Awash.

Malheureusement, le parc et sa faune subissent  de nombreuses pressions liées aux populations riveraines. Il n’est pas rare de rencontrer du bétail au milieu de la faune sauvage, (dromadaires, vaches ou chèvres).

Mammifères observés sur 2 jours en septembre 2015: Cob defassa, oryx beisa, gazelle de Soemmering, dikdik de Salt, petit koudou, phacochère commun, babouin hamadryas, babouin olive, colobe guereza, grivet,  lièvre d’Abyssinie.

Les bords de la rivière Awash offrent de beaux sites pour établir des campements en compagnie de nombreux primates: (N 08° 50.756′ – E 40° 00.424′) Ce lieu se trouve non loin des chutes de l’Awash.

Comments are closed.