Skip to content

3 juillet 2017

Zoo des Sables

Le zoo des Sables est situé en Vendée sur la commune des Sables d’Olonne.
Ce petit parc de 4 hectares est ouvert depuis 1963, il fut racheté en 1975 par les propriétaires du Bioparc de Doué la Fontaine.
Il est aménagé sur un terrain boisé et bien ombragé situé en bordure du lac du Tanchet, non loin de l’océan. L’aménagement est plutôt réussi et offre un très bel endroit pour se balader parmi les animaux exotiques et les espèces botaniques locales bien mises en avant.
Seul point noir à mon avis, l’enclos des girafes et des dik-diks qui laisse franchement à désirer. Pour les girafes, c’est une grande esplanade nue avec dans un recoin un abri sommaire pour les dik-diks !
Les autres enclos sont de bonne taille et assez bien aménagés, permettant aux animaux de se dissimuler aux yeux du visiteur s’ils le souhaitent et aussi d’assouvir une partie de leurs comportements naturels. Certains animaux comme les primates sont logés sur des îles ceinturées par les flots du ruisseau du Tanchet.
L’observation pour le visiteur (et le photographe) est facilité par des clôtures surbaissées ou l’absence de clôture pour les îles.
L’ensemble est plutôt bien entretenu et le personnel aimable.
Les animaux semblent sains, sans troubles comportementaux. (mis à part les lions de l’Atlas qui semblent des sujets âgés, information qui mériterait d’être préciser sur les panneaux pédagogiques à destination du public).
C’est donc dans l’ensemble une belle balade animalière que propose ce parc zoologique.
Vu la taille modeste de l’établissement, la collection de mammifères africains est forcément réduite.
Les mammifères africains que l’on peut observer au zoo des Sables d’Olonne sont: (visite de juin 2017) girafe de Kordofan, dik-dik de Kirk, potamochère roux, lion de l’Atlas, suricate, mangouste naine, otocyon, maki-cata, vari roux, vari noir et blanc .
Sur le parcours de visite, les informations zoologiques disponibles à propos des espèces sont plutôt minimalistes, sans compter quelques erreurs et imprécisions.
Dans la boutique, il est possible de trouver quelques livres sur la faune (plutôt pour la jeunesse). A noter la vente d’objets artisanaux (Madagascar) en rapport avec les projets de conservations.
Point important et positif à mes yeux, l’absence de spectacles mettant en scène les animaux. Les seules animations présentées le sont sobrement dans le cadre des nourrissage.

Un couple de lions de l’Atlas (panthera leo (leo) ) est hébergé au zoo des Sables. Cette sous espèce est éteinte dans la nature.

Deux otocyons (otocyon megalotis) disposent d’un enclos correct où ils ont creusé un terrier au pied d’une souche d’arbre.

Un bel espace est dédié à une grande famille de suricates (suricata suricatta). Ceux-ci reproduisent ici une bonne partie de leurs comportements naturels.

Les mangoustes naines (helogale parvula) sont dans un enclos assez vaste qu’elle partagent avec les Otocyons.

Tout nouvellement arrivés, un couple de potamochères roux (potamochoerus porcus) dispose d’un bel enclos où ces animaux peuvent exprimer leur comportement naturel.

Les maki catta (lemur catta) sont hébergés sur une île qui leur est dédiée.

Les vari noir et blanc (varecia variegata variegata) partagent une île avec des vari roux (varecia rubra).

 

Comments are closed.