Lycaon

Lycaon pictus

African Wild Dog, Wild dog, Painted dog, Hunting dog, Painted wolf, Painted hunting dog, African hunting dog, Cape hunting dog, Hyena dog, Ornate wolf.

Ordre des Carnivores, Famille des Canidés, Genre Lycaon

Hauteur au garrot: 60 à 80 cm
Poids: de 20 Kg à plus de 30 Kg
Longueur de la queue: 30 à 40 cm
Gestation: Environ 70 jours.
Nombre de petits par portée: 2 à 21, moyenne 10 à 11
Longévité: 6 à 11 ans à l’état sauvage (variable suivant les régions), jusqu’à 15 ans en captivité.

Lien vers Fiche IUCN.

Lycaon, chien sauvage africainMâle Lycaon pictus pictus – Moremi Game Reserve – Botswana – Mâle faisant partie d’un pack de 25 individus.

1.Description, sous espèces et variantes géographiques

1.1 Description
Le lycaon apparaît sous de multiples noms suivant les ouvrages et les époques. Chien sauvage d’Afrique, chien chasseur, loup peint, chien hyène, cynhyène, chien de brousse ou encore loup d’Afrique dans des ouvrages anciens.
Lycaon, chien sauvage africain
C’est le plus grand des canidés africains et le seul représentant du genre lycaon.
Ce mammifère exclusivement africain a l’allure d’un chien, haut sur pattes, svelte et musclé.
Il est caractérisé par son pelage tacheté tricolore (noir, jaune et blanc) et ses grandes oreilles arrondies dressées au dessus de la tête.
Le front et le museau sont noirs (une bande noire s’étire sur son front!.
Les poils sont assez courts et plutôt grossiers (plus ou moins long suivant les sous espèces), ils sont plus longs au niveau de l’encolure.
Les taches sont toutes différentes d’un animal à l’autre, c’est en quelque sorte sa carte d’identité.
La tête du chien sauvage d’Afrique est massive avec des mâchoires puissantes.
La queue est longue, touffue et tricolore (jaune, noire puis presque toujours blanche à son extrémité).
Il existe peu de dimorphisme sexuel en dehors d’une légère différence de taille, le mâle pouvant être un peu plus grand que la femelle.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – South Luangwa National Park – Zambie

1.2 Sous espèces et variantes géographiques

5 sous espèces sont communément admises mais non reconnues universellement.
Lycaon pictus pictus, South African Wild Dog, Cape Hunting Dog. (Angola, Botswana, Malawi, Namibie, Afrique du Sud, Zambie, Zimbabwe). Le plus grand des lycaons, plus coloré que celui d’Afrique de l’Est L.p.lupinus. En comparaison, le poids moyen pour mâle et femelle de la sous espèce d’Afrique de l’Est est de l’ordre de 23 Kg alors que pour le lycaon d’Afrique Australe la femelle pèse environ 24 Kg et le mâle 28 Kg.
Lycaon pictus lupinus
, East African Wikd Dog. (Kenya, Tanzanie).
Lycaon pictus somalicus, Somali Wild Dog. (Ethiopie).
Lycaon pictus saharicus, North African Wild Dog. (Algérie ?)
Lycaon pictus manguensis, West and Central African Wild Dog. (Sénégal, Bénin, Burkina Faso, Niger). En danger critique d’extinction.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – South Luangwa National Park – Zambie

2. Comportement

2.1 Groupe et territoire
Le lyacon est un canidé grégaire qui vit en meute (pack) de taille variable, 6 à 20 individus en moyenne. Mais ces groupes peuvent comporter couramment jusqu’à une trentaine de « chiens » et même 40 à 60 voir 90. Ces packs sont multi mâles multi femelles.
La taille des groupes varie, suivant les pays, la densité des populations de ce carnivore et de l’abondance de ses proies.
Les gros packs peuvent se scinder pour constituer deux meutes plus petites. Les lycaons solitaires sont rares.
Les liens sociaux et la cohésion du pack sont très forts, le fonctionnement du groupe est subordonné au couple Alpha.
Le lycaon est un carnivore essentiellement diurne, cependant, il peut se déplacer et même chasser les nuits de pleine lune.
Ce mammifère a principalement deux périodes d’activité, tôt et tard dans la journée. Ceci est surtout vrai en saison chaude où il fait la sieste en milieu de journée, mais il peut être actif à tout moment par temps frais, pluvieux ou couvert.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – Central Kalahari Game Reserve – Botswana – L’heure de la sieste

Les lycaons ne sont pas territoriaux au sens où ils ne défendent pas celui-ci. La notion de territoire est plus à interpréter comme une zone de chasse plutôt qu’une zone de « propriété » exclusive.
De ce fait, chez le chien sauvage africain, on note l’absence de comportement territorial.
Le territoire de chasse du lycaon est de taille très variable, de 200 à 2000 km² suivant les régions et l’abondance des proies. Les territoires de plusieurs packs peuvent se chevaucher à plus de 80 %.
De part la faible densité des populations, les affrontements entre packs sont plutôt rares.
Ce grand canidé est un nomade, il se déplace en moyenne d’une dizaine de kilomètres par jour.
Il passe la nuit là où la chasse l’a conduit, à l’abris dans des buissons.
Il devient temporairement sédentaire pendant environ trois ou quatre mois lorsque les petits sont au terrier. Pendant cette période, le territoire de chasse se réduit considérablement.
Doté d’une grande endurance, il est capable de courir avec des pointes à plus de 60 Km/h et de tenir une vitesse de 45 Km/h sur plus de 5 Km.
Pour se rafraîchir, le lycaon aime se baigner dans l’eau ou dans la boue.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – South Luangwa National Park – Zambie – Départ en chasse

2.2 Technique de chasse
Le lycaon est un chasseur très efficace, rapide et endurant. Les chasses collectives sont d’autant plus efficaces que le pack est important. Le taux de réussite est de 50 à 70 %, le plus élevé des grands carnivores africains.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – Moremi Game Reserve – Botswana

Contrairement au idées reçues, les lycaons ne chassent pas en relai. Tous les adultes valides participent aux chasses, les jeunes, les sujets âgés et les invalides sont en retrait ou éventuellement au terrier et seront nourris par les chasseurs qui régurgiteront une partie de leur nourriture. Cette solidarité assure la cohésion et l’avenir du pack.
Le départ en chasse est souvent précédé d’un rassemblement très animé et d’une « concertation » sous forme de gémissements et de petit cris.
Les lycaons sont opportunistes, ils approchent leurs proies directement en trottant, sans affut, puis entament une poursuite jusqu’à épuisement de celles-ci.
Lorsque la proie est fatiguée, elle est approchée et harcelée jusqu’à épuisement par des morsures de toutes part mais principalement au ventre et à l’arrière (zones moles de l’arrière, près de l’anus, l’aine ou le ventre). Rapidement éventrée, la proie meurt suite au choc et la perte de sang, puis elle est dévorée par le ventre et l’anus, démembrée et déchiquetée. Une gazelle peut être dévorée en moins de 10 mn dans une excitation générale accompagnée de vocalises.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus lupinus – Selous Game Reserve – Tanzanie

Les proies chassées sont principalement des antilopes de taille moyenne (impala, springbok, gazelle de Thomson) ou des jeunes d’espèces plus grandes. En proportion de sa taille, c’est le carnivore qui capture les plus grosses proies (avantage de la chasse en meute).
La majorité des proies est capturée après 1,5 à 3 km de poursuite. Elles sont rarement poursuivies au-delà de 5 Km.
Si les proies sont suffisamment abondantes, les lycaons chassent et mangent 2 fois par jour.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – South Luangwa National Park – Zambie

2.3 Communication
Chez ce canidé, la communication vocale est importante et complexe. Elle est audible sous plusieurs formes, gazouillis, ultra-sons (chez le chiot), grognements, gémissements, gémissements de soumission, etc.
Les vocalises sont associées à des attitudes; gazouillis en début de repas, avant la chasse, lors de retrouvailles.
La communication olfactive est aussi importante. Le lycaon possède des glandes anales et distille une odeur acre très marquée. En période de reproduction, le couple Alpha communique par l’émission d’urine et de fèces, mâle et femelle urinent au même endroit et en même temps. En dehors de cette période, le marquage par les urines est quasiment inexistant. Ce marquage est plus dans un but de domination et de reproduction que pour un réel marquage de territoire.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – Moremi Game Reserve – Botswana

La communication de contact et de posture est également très utilisée chez les lycaons.
Ils expriment leur humeur par des mouvements de queue, se reposent blottis les uns contre les autres. Ils se frottent, se lèchent, se mordillent.
Ils peuvent manifester un comportement agressif si un subalterne oublie ou remet en cause son statut.

2.4 Divers
Les mâles sont par nature plus agressifs que les femelles.
En général, les mâles restent dans le pack, ce sont surtout les femelles qui migrent.
Elles peuvent quitter leur pack natal lorsqu’elles détectent la présence (odeur, vue, son) d’un groupe de mâle.
La femelle Alpha reste au sommet de la hiérarchie tant quelle est reproductive et capable d’affirmer sa domination. Elle est remplacée lorsqu’elle est vieille ou infirme. Lui succède alors une femelle de second rang ou une subalterne qui prend sa place généralement après une bagarre.

3. Reproduction

La femelle lycaon atteint la maturité sexuelle au cours de sa 2ème année et obtient sa première portée vers l’âge de 22 mois.
Lorsqu’elle est en chaleur, elle n’est suivie que par un mâle (le mâle Alpha) qui repousse les autres prétendants. Si la femelle se déplace, le mâle la suit de près et pose fréquemment la tête sur sa croupe ou ses épaules. Si elle se couche, il fait de même, appuyé contre elle. A chaque fois qu’elle urine il urine au même endroit.
C’est donc en théorie le mâle Alpha le père de la portée, mais il arrive que des mâles subalternes arrivent à s’accoupler avec la femelle Alpha. Chez le lycaon, l’accouplement est bref.
En principe la femelle dominante est la mère de tous les petits mais il peut parfois y avoir 1 ou 2 autres femelles mères.
Après environ 70 jours de gestation, la mise bas se fait dans un terrier (ancien terrier d’oryctérope) pouvant être réutilisé. Les lycaons peuvent aussi utiliser des cavités rocheuses naturelles pour servir de tanière.

Lycaon, chien sauvage africainJeunes Lycaon pictus pictus – South Luangwa National Park – Zambie

Les portées sont très nombreuses, de 2 à 21 petits (8 à 11 petits en moyenne). Le nombre de chiots par portée est très important en proportion de la taille de l’animal.
En conséquence, le poids des nouveaux nés est faible et leur développement moindre que chez les autres canidés.
A la naissance les petits pèsent environ 300 à 360 g et sont aveugles, ils sont noirs et dépourvus de poils. Leurs yeux s’ouvrent vers 1 à 2 semaines.
Le système de reproduction efficace aux portées nombreuses implique une aide de la part du pack pour le nourrissage et l’élevage des jeunes. Pour veiller sur eux, une femelle reste au terrier, elle est nourrie par la meute en même temps que les jeunes.
A partir de 2 à 3 semaines, les lycaons font leur première sortie du terrier et commencent à consommer de la nourriture solide (viande régurgitée). Vers 10 semaines, ils sont sevrés.
Pour faire régurgiter les adultes, les petits les sollicitent en gémissant et en leur mordillant la commissure des lèvres et la bouche. Plusieurs adultes doivent régurgiter pour alimenter les petits. Vers 6 à 7 semaines, l’aspect des chiots commence à prendre celui des adultes et passent du noir au tricolore.
Les jeunes lycaons restent au terrier environ 3 mois puis se déplacent avec le pack.
Toute la meute participe à l’élevage des petits; surveillance, protection, éducation, jeux, alimentation.
Entre 8 et 18 semaines, le pack abandonne le terrier et les jeunes se nourrissent directement sur les proies sans toutefois prendre part aux chasses, ils y participeront seulement vers l’âge de 6 mois.
La mortalité infantile est proche de 50 % la première année dont 1/4 à cause de maladies.
A 1 an, le lycaon est considéré comme adulte.

Lycaon, chien sauvage africainJeunes Lycaon pictus pictus – South Luangwa National Park – Zambie

4. Biologie et anatomie

Lycaon, chien sauvage africainSeul représentant de son genre, le lycaon ne possède que 4 doigts aux pattes antérieures contrairement aux autres canidés qui en possèdent 5.
Ce doigt absent est chez les canidés un pouce atrophié présent sous forme d’ergot. Cette particularité l’a fait classé dans un premier temps dans le genre hyaena.
Il possède des poches glanduleuses vers l’anus et dégage une forte odeur acre.
La femelle possède 6 à 7 paires de mamelles thoraco-abdominales.
Le lycaon est sensible aux maladies des canidés ; rage, anthrax, maladie de Carré, parvovirose, etc. Le contact (direct ou indirect) avec des chiens domestiques favorise la transmission de certaines de ces maladies.
Sa dentition est adaptée pour trancher et broyer, elle est spécialisée pour un régime hypercarnivore.
Son estomac est volumineux et son métabolisme rapide, ce qui le conduit à faire des repas rapprochés, plus d’une fois par jour quand cela est possible.

5. Régime alimentaire

Seul canidé africain exclusivement carnivore, le lycaon consomme principalement des antilopes de taille moyenne; impala, gazelle de Thomson en Afrique de l’Est, springbok en Afrique Australe.
Le poids moyen des proies est d’environ 50 Kg mais peut aller jusqu’à 200 Kg.
Il capture plus occasionnellement des jeunes d’espèces plus grandes ; éland, gnou, zèbre, etc.
Il consomme aussi plus rarement, lapins, oiseaux, jusqu’à des zèbres adultes si la meute est nombreuse.
La nature des proies consommées est en fonction de la région, de la saison et des opportunités.
Les victimes sont démembrées et dévorées sur l’instant, un impala est dévoré en moins de 10 mn. Le chien sauvage africain consomme environ 3 à 6 Kg de viande/jour pour 1 adulte.
Pour la nourriture, le lycaon est principalement en concurrence avec les hyènes.

Lycaon, chien sauvage africainLycaon pictus pictus – Moremi Game Reserve – Botswana

6. Prédateurs

Le principal prédateur du lycaon est l’homme sous de multiples formes; persécutions par les éleveurs, accidents de la route, captures dans des pièges (collets).
Les jeunes peuvent être prédatés par le léopard et la hyène tachetée.
Les sujets adultes peuvent être occasionnellement tués par des lions.

7. Habitat, distribution et évolution de la répartition

7.1 Habitat
Les habitats du lycaon sont assez variés; savanes ouvertes, savanes boisées, savanes arides, forêts claires, semi-déserts (Kalahari), désert (présence au Sahara). Il est absent des forêts tropicales humides.
Il peut évoluer en altitude puisque des observations ont été faites sur des hautes montagnes africaines; en Ethiopie en 2005 sur le Plateau de Sanetti (4050 m), en 1993 sur le Mt Kenya (4250 m) et au sommet du Kilimandjaro où 5 lycaons ont été observés.
Il dépendent de grands territoires sauvages non morcelés et inhabités.

7.2 Distribution
Initialement présent dans 39 pays africains, le lycaon a disparu dans au moins 25 d’entres eux.
Il est notamment éteint en Egypte, en Libye, en Mauritanie et au Soudan.
Il était présent en Egypte (groupes nomades) jusqu’à la fin du XIXème.
En 1955, P. Bourgoin cite dans « Animaux de chasse d’Afrique » « le cynhyène se rencontre dans toute l’Afrique noire en dehors des forêts denses, jusque dans l’Aïr et le Tibesti ».
Il est éteint dans le parc des Virunga (RDC) depuis 1957 alors qu’il y était abondant auparavant.
Présence citée dans « Faune du Sahara » de M. Le Berre (1990): Algérie, Sud Hoggar (Monod 1927), Mali, Adrar des Iforas (Sayer 1977), Niger, Aïr et Ténéré (Grettnberger et Newby 1986), Soudan, Darfour (Setzer 1957).
En 2019 on enregistre des populations viables dans seulement 6 pays ; Botswana, Kenya, Tanzanie, Afrique du Sud, Zambie et Zimbabwe.
Sa présence est actuellement incertaine en Algérie. En 1928, cinq spécimens ont été vus au Sud de Tanezrouft, deux d’entre eux ont été tués lors d’une chasse. (Source: « Les Mammifères sauvages d’Algérie » – Mourad Ahmim – 2019).

Lycaon, chien sauvage africainFemelle Lycaon pictus pictus – Savuti (Chobe National Park) – Botswana

7.3 Evolution des populations
La population de lycaons était estimée à environ 500.000 individus au début du XXème siècle.
Par le passé, quelques rares observations font état de packs de plusieurs centaines d’individus (Afrique du Sud, 19ème siècle vers 1850). Au Sud du Kenya dans les années 20, un regroupement d’environ 500 chiens a été relaté.
En 2015 la population était évaluée à moins de 7.000 individus répartis en 39 populations, dont 1.400 individus matures, en état de se reproduire (source IUCN).
Il est devenu très rare en Afrique de l’Ouest.
Malgré un système de reproduction efficace, les populations de lycaons sont en déclin. L’espèce est menacée et sa distribution est devenue très fragmentée.
Cela est du en grande partie à l’expansion démographique qui génère un morcellement et une perte des territoires sauvages nécessaires à la survie des meutes de lycaons.
Malgré cela, certaines populations sont localement en hausse (Zambie, Zimbabwe) grâce à l’action de quelques ONG.

8. Réserves où l’animal a été observé par l’auteur

Kenya : Nakuru National Park, un animal solitaire harcelant des zèbres (2005).
Tanzanie : Selous Game Réserve.
Zambie : South Luangwa National Park.
Botswana : Moremi Game Reserve, Central Kalahari Game Reserve, Chobe National Park (Savuti).

9. Interactions avec l’homme

Lycaon, chien sauvage africainLes lycaons subissent des persécutions suite à prédation sur du bétail (mouton ou chèvre).
Il est persécuté depuis très longtemps par l’homme. Considéré comme une «vermine» par les colons européens, la population est passée de 500.000 à environ 7.000 en moins d’un siècle.
En Rhodésie du Sud (aujourd’hui le Zimbabwe), une récompense de cinq shillings a été introduite en 1916 pour la preuve de la destruction d’un Lycaon. Cette prime a été augmentée périodiquement jusqu’à ce qu’elle soit finalement abolie en 1977.
Rien qu’en 1975, 3.404 loups peints ont été détruits lors d’opérations de « lutte contre la vermine ».
Lorsque les lycaons sortent des aires protégées, leur mortalité devient plus importante, (collisions avec des véhicules, armes à feu, pièges, poisons). Aux environs de Hwange au Zimbabwe, 234 morts de lycaons ont été attribués aux activités humaines dont la circulation routière.

10. Informations complémentaires

10.1. Origine du nom
En 1820, C.J. Temminck désignera d’abord le lycaon par Hyena picta (hyène peinte), mais suite à des observations de la dentition sur un autre spécimen, le lycaon passe au cours de la même année de genre Hyaena au genre Canis et devient Canis pictus.
Cette classification est remise en cause par le naturaliste anglais Joshua Brookes. Au vu de la morphologie et du comportement particulier de l’animal, un nouveau genre sera créé pour lui, le genre Lycaon (1827).
Le nom de ce beau et aujourd’hui rare canidé est inspiré par la mythologie grecque et le roi Lycaon, souverain bestial d’Arcadie, barbare et cannibale à ses heures. Il fut transformé par Zeus en créature mi homme, mi loup pour lui avoir servi de la viande humaine lors d’un banquet.

10.2. Origine/espèces fossiles
Les lycaons partagent un ancêtre commun avec les loups (il y a quelques millions d’années, 2 à 5 millions environ).
Le plus ancien fossile connu de Lycaon pictus remonte à 200.000 ans et a été trouvé dans la grotte de Hayonim, en Israël.

10.3. Les lycaons à travers l’histoire
Au début du 19ème siècle, le naturaliste anglais William John était en possession d’un lycaon vivant. Celui-ci avait à l’époque déjà décrit le comportement de l’animal (vie en meute, chasse collective de jour, etc).
En 1820 aux Pays-Bas, le zoologue hollandais Coenraad Jacob Temminck est en possession d’une dépouille de lycaon. A cette époque, l’animal n’a pas encore été étudié et il ne porte pas de nom scientifique.
Le lycaon est cité dans quelques contes de la mythologie du peuple San.

10.4. Iconographie

Lycaon, African Wild DogLe lycaon par J.G. Keulemans – Gravure de 1890

Représentation du lycaon sur quelques timbres de pays africains.

Lycaon, chien sauvage africain

11. Bibliographie

Estes, R.D. 2012. The behavior guide to African Mammals, The University of California Press.
McNutt, J.W. Woodroffe, R. 2013. African Wild Dog, Mammals of Africa Volume V, Bloomsbury.
Castello, J.R. 2018. Canids of the world, Princeton University Press.
Carnaby, T. 2010.Beat about the bush Mammals, Jacana Media.
Breil, M. Mayeur, J.P. Thille, F. 1998. Kenya Tanzanie Le guide du safari Faune et parcs, MARCUS.
Dorst, J. & Dandelot, P. 1972. Guide des grands mammifères d’Afrique, Delachaux et Niestlé.
Lamarque, F. 2004. Les Grands Mammifères du Complexe WAP, CIRAD ECOPAS
Stuart, C & M. 2016. Guide photo des grands mammifères d’Afrique, Delachaux et Niestlé.
Bussière, E. 2019. Et ainsi fut nommé Lycaon pictus, Revue Espèces N°32, Kyrnos Publications.
Apps, P. 2000. Smithers’ Mammals of southern Africa, A field Guide, Random House Struik.
Kingdon, J. 2011. The Kingdon Field Guideto African Mammals, A&C Black.
Ouvrage collectif, 2014. A field guide to the Larger Mammals of Tanzania, Wild Guides.
Le Berre, M. 1990. Faune du Sahara Tome 2 Mammifères, Lechevalier – R. Chabaud.

12. Liens

Painted Dog Conservation.
Lycaon roi d’Arcadie.
L’effroyable histoire de Lycaon, roi d’Arcadie.
Le lycaon, chien sauvage longtemps mal-aimé, peu à peu réhabilité.
African Wild Dog sur Animal Diversity Web.
Plan d’action national pour la conservation du guépard et du lycaon en république du Tchad.
Stratégie régionale pour la conservation des guépards et des lycaons en Afrique Occidentale, Centrale et Septentrionale.
Lycaon pictus – African Wild Dog.