Skip to content

2 octobre 2011

Springbok

Antidorcas marsupialis

 Springbok or springbuck

Ordre des Artiodactyles, Famille des Bovidés

Hauteur au garrot: 70 à 90 cm

Poids du mâle: 30 à 50 Kg

Poids de la femelle: 25 à 40 Kg

Gestation: Environ 6 mois

Nombre de petits par portée: 1

Alimentation: Herbivore (herbes, feuilles, racines, bulbes).

Prédateurs: Félins et hyène tachetée. Chacal et aigle pour les petits.

Réserves où l’animal a été observé par l’auteur: Etosha en Namibie et Kgalagadi transfrontier park au Botswana et Afrique du Sud.

 Le springbok est une antilope endémique d’une partie de l’Afrique Australe, (Sud Angola, Namibie, Afrique du Sud et Botswana). Il est reconnaissable à la couleur blanche de son ventre, de sa croupe et de l’intérieur des pattes. Le reste du corps est fauve plus ou moins foncé avec des bandes brunes sur les flancs. La tête est blanche avec une strie brune à noire sur chaque coté, allant de la commissure des lèvres au sommet de la tête en passant par l’oeil. Cet animal est capable de faire des bons spectaculaires d’environ trois mètres de haut. Pour alerter ses congénères d’un danger, il dresse une crête de poils blancs sur le dos et la croupe. 

 Springbok mâle – Kgalagadi transfrontier park – Botswana

 Les femelles sont caractérisées par une plus faible corpulence, des cornes plus fines et plus droites que chez le mâle.

Springbok femelle – Kgalagadi transfrontier park – Botswana

La forme des cornes évolue au cours de la croissance, ici chez un jeune mâle.

    Jeune mâle springbok – Kgalagadi transfrontier park – Botswana

  Jeunes mâles springbok – Kgalagadi transfrontier park – Botswana

Les springboks vivent en groupe. Ils préfèrent les terrains découverts comme ici dans la vallée de la Nossob.

     Troupe de Springboks – Kgalagadi transfrontier park – Afrique du Sud  

 Troupe de springboks – Kgalagadi transfrontier park – Afrique du Sud

Excréments de springbok

 

Comments are closed.